Le 28 mai dernier, près de 70 membres de la Mission populaire évangélique de France se sont réunis en l’assemblée générale-rencontre nationale annuelle au Foyer de Grenelle à Paris.

Durant le temps plus proprement statutaire, les rapports ont été présentés, celui d’orientation du président Olivier Brès, et celui d’activités par le secrétaire général. Le trésorier, Alexandre Chabrier a présenté les comptes et le projet de budget, la nécessité pour chaque Fraternité d'être fidèle à ses engagements financiers a été à nouveau soulignée.

Alexandre a été chaleureusement applaudi pour tout le travail accompli durant les années de son mandat. Pour des raisons professionnelles, il a souhaité ne pas le renouveler et a transmis le témoin à Pierre Lepetit, pressenti à ce poste et élu comme nouveau membre du comité national avec Véronique Mégnin de Montbéliard et Lluis Caballé de Valence.
Un temps de reconnaissance et de prière a réuni les participants autour des partants (les pasteurs Roberto Beltrami et Christian Bouzy), et des arrivants, en particulier la pasteure Claudia Heideman au Foyer de Grenelle.

Je reprends des extraits d’un article tiré du journal de la Fraternité de Rouen :


« En fin de matinée, les interventions de Marc BOSS, enseignant en faculté de théologie, et de Jean-Louis BIANCO, président de l'Observatoire national de la laïcité, nous ont donné matière à réfléchir aux raisons théologiques, à l'importance dans la situation actuelle des rencontres inter-convictionnelles, au rôle que peuvent jouer nos fraternités. »

Ces deux interventions sont téléchargeables sur le site de la Mission Populaire.
interventions AG 2016
Le magnifique buffet a été l’occasion de rencontres, d’échanges, de partage, de convivialité.
L'après-midi différents ateliers nous ont ouvert des pistes pour avancer en terrain de « dialogue ouvert ».
La Frat’aire de Montbéliard nous a présenté un projet de création d’un document, d’un livret ou de fiches écrites ensemble entre chrétiens, juifs, musulmans, athées ou agnostiques autour de la convivialité réciproque.
Le Foyer de la Duchère de Lyon a présenté une exposition autour de la parole des jeunes sur la religion, la leur, celles des autres et les regards portés réciproquement.
L’association Enquête est venue présenter un jeu, l’Arbre à défis, qui permet de découvrir la laïcité et le fait religieux avec les enfants.
Enfin les Fraternités du Picoulet et de Trappes ont présenté ce qui c’est vécu dans ces lieux à la suite des attentats de cette année.
« Un des intervenants, Jean CARASSUS, agnostique et animateur de l'association (du 11e arrondissement de Paris), « la fontaine aux religions », explique sa démarche : «Ce qui me motive c'est le dialogue et l'action... entre toutes les croyances et convictions humaines. L'espace de ce dialogue et de cette action est celui de la laïcité, qui est le lieu où l'État est clairement séparé de la religion et où toutes les croyances et toutes les convictions sont reconnues. La raison principale de cet engagement est que je pense que c'est une bonne alternative à la peur de l'autre, fondement de l'intolérance, du racisme et de la xénophobie et moteur électoral de certains partis politiques, notamment d'extrême droite. » Lutter contre la peur de l'autre n'est-ce pas là un beau chemin d'Evangile.... »

Cette assemblée générale-rencontre nationale a été un moment fort de la vie de la Mission Populaire, aussi bien dans l’ambiance, dans l’accueil et l’écoute réciproque, dans la qualité des interventions de chaque personne. Des amis arrivant vers la fin de l’après-midi ont ressenti une forme « d’état de grâce ». Oui Dieu nous a fait la grâce d’une excellente rencontre.