Le Comité National avait prévu de passer une partie de sa réunion à Gennevilliers, pour marquer son attention soutenue à cette nouvelle Frat, comme à celle de Montbéliard. Cela n’a pas été possible car la question des locaux – définitifs ou temporaires – n’est pas encore réglée.
Le CN s’est donc réuni au siège, avec au cœur l’ensemble des lieux de vie de la Mission populaire évangélique.

Trésoriers et Finances
Le Comité National a accueilli pour cette séance Pierre LEPETIT, qui a accepté de succéder à Alexandre CHABRIER au poste de trésorier de la MPEF lors de la prochaine assemblée générale. Pierre, haut fonctionnaire des Finances Publiques depuis peu en retraite active, est engagé dans l’Eglise Protestante Unie de France mais aussi à la Fraternité de St Nazaire.
Cet accueil a été l’occasion pour le Comité National de préciser ses objectifs dans le domaine financier : la recherche de nouveaux donateurs en France et à l’étranger qui soutiennent le projet de la MPEF, et aussi le souci de soutenir –s’ils le souhaitent - les Conseils des Frats et leurs trésorier-e-s dans leurs démarches financières pour qu’ils puissent bénéficier de plus d’autonomie (objectif des 3 tiers: 1/3 de dons, 1/3 de ressources propres d'activités, 1/3 de subventions).
Le bilan des campagnes d’appels aux dons dans les journaux régionaux protestants depuis trois ans s’est révélé très positif : près de 200 nouveaux donateurs, un total des dons qui ne diminue plus mais croit régulièrement.

Difficultés – Evaluations - Audit
Le Comité National a travaillé sur un certain nombre de problèmes concrets : tensions entre siège et Fraternités, soucis à l’intérieur de Fraternités, situations personnelles d’envoyés ou de bénévoles. Il a essayé de discerner les voies et moyens d’apaiser les tensions, d’accompagner les lieux ou personnes en souffrance ou en souci.
Le CN a été informé des évaluations d’envoyés en cours. Il a consacré un temps à échanger – hors de la présence de Francis Muller – sur l’évaluation en cours de son ministère de secrétaire général de la MPEF. Il a aussi été informé des travaux qu’a lancés l’équipe d’audit, mandatée lors du précédent CN. Il s’est réjoui de l’accueil favorable que cette démarche a reçu presque partout. Il a réaffirmé, au regard des dispositions légales et fiscales en pleine évolution, la nécessité pour la MPEF de s’appuyer sur les retours de cet audit pour imaginer des formes d’organisation du Mouvement plus adaptées à notre réalité et à nos projets.

Trouver des envoyés
Le Comité National s’est aussi préoccupé du pourvoi des postes d’envoyés dans les Fraternités. Deux postes sont à pourvoir au 1er juillet, celui de La Rochelle et celui du Foyer de Grenelle. Le CN a encouragé le secrétaire général à solliciter activement les Eglises de France et de Suisse et d’autres contacts.
Il a par ailleurs évoqué la nécessité d’avoir une politique de prospection plus organisée en direction de personnes qui partageraient nos objectifs sans être obligatoirement ministres de nos Eglises sœurs. Des démarches vont être entreprises dans ce sens.

Communication
Le CN a été informé de la mise en ligne prochaine du nouveau site internet de la MPEF. Il a aussi échangé sur les étapes à venir d’une évolution des moyens de communication de la MPEF, adaptés à ses objectifs.

Assemblée générale du 28 mai prochain
Le CN s’est réjoui de la qualité des intervenants qui ont déjà accepté de participer à la partie de réflexion et d’échanges. Cette année, ce sera autour de la question de « l’interconvictionnel » : Sur quelles bases et comment rencontrer des personnes et des groupes de convictions diverses ? Comment favoriser les échanges – sur le religieux et la laïcité - avec les enfants, les jeunes, les adultes ?
Le Comité a aussi travaillé sur les élections au CN et son renouvellement partiel.
Il a précisé les modifications du Règlement Intérieur de la MPEF à soumettre à l’AG pour les modalités d’usage du fonds de mutualisation.

Il devra aussi faire des propositions à l’AG sur le devenir des locaux de Roubaix.

Théologie et animation spirituelle
Le Comité, à la suite du Congrès de septembre, avait invité un certain nombre de personnes à rejoindre une « commission théologique » de la MPEF. Stéphane Lavignotte a recueilli plusieurs réponses positives. Nous en sommes reconnaissants. Le désir de travailler théologiquement l’articulation spirituel/social/politique est partagé au-delà de notre Miss Pop. Il s’agit maintenant de déterminer les priorités de travail de la commission.
Une première demande lui a été formulée : Nourrir la session de rentrée (23-25 septembre) des équipier-e-s et des membres intéressées de la MPEF autour de la question de l’animation spirituelle dans les Frats : creuser ses fondements, partager ses pratiques, échanger ses ressources liturgiques et d’animation.

Beaucoup de chantiers pour la MPEF et le CN ! Mais une conviction partagée que nous apprenons à mieux faire Mouvement ensemble, malgré les soubresauts.

Olivier Brès
8 janvier 2016