Voilà plus d’une année, l’association « Collectif Liberté Egalité Fraternité Ensemble Unis » plus connue par son sigle ACLEFEU s’était fixée pour mission d’aller à la rencontre de la population des quartiers populaires, d’écouter ce que les personnes souhaitaient exprimer et de remplir des cahiers de doléances, dans le droit fil de ce qui s’était passé en 1789 à la Révolution française lorsque le peuple français avait pu choisir pour une première fois une façon d’exprimer ses opinions.  Lire la suite